Evian 2006 dans vos favoris... Crédits Contacts

Mentions Légales

 

Accueil

Les intervenants

Les interviews

Laurence Brion

Nita Mocanu

Hélène Bernet

Ronald Mary

Jacotte Chollet

Chinta Barbara Strübin

Visarjana Rolf Gaensslen

La conclusion

 

 

 

 

 Entretien avec la gardienne du Joyau Reiki...

Chinta Barbara Strübin

 

 

 

 

 

µ
Retour à la liste des intervenants...

 

 

 

 

 


 Nathalie Moulin

Votre dernier livre, "Essence cristalline du Reiki" teinte le thème de votre conférence. Pouvez-vous nous raconter comment cette énergie se manifeste pour vous ?

 Chinta Barbara Strübin

Je crois qu’il faut commencer par expliquer ce qu’est chintamani. C’est un terme Sanskrit, composé de Chinta (le mental) et Mani (le joyau). Chintamani parle de ce processus en route, je pense, dans chaque être humain. Il s’agit de l’éveil de la conscience, au-delà de nos conditionnements reçus. Il représente les traces, les habitudes mentales et comportementales qui sont données par les expériences de vie. Cela apporte la possibilité, pour chaque individu, d’éveiller en lui une dimension de conscience capable de réaliser, de prendre note des pensées, des sensations, mais qui n’est pas identifiée à elle, et qui est libre d’elle. Fondamentalement, notre lieu de liberté produit au travers de cette conscience, des remises en question de nos habitudes, de nos structures mentales,  permettent d’en installer d’autres qui conviennent mieux. Ainsi, tout au long de la vie, un être humain vraiment équilibré et qui savoure toute sa dimension humaine est précisément quelqu’un qui fait usage de sa conscience.

 Nathalie Moulin

Quelles sont les questions les plus rencontrées durant votre vocation Reiki, notamment au sein du Centre Keola ?

 Chinta Barbara Strübin

La plupart du temps, les questions rencontrées s’organisent autour de la pratique. Les personnes se font beaucoup de souci quant aux soins, se demandant si elles vont bien pratiquer, si elles vont faire du bien à la personne qui reçoit le Reiki. Ce que je reconnais chez ces personnes c’est cette immense sincérité et  cette volonté quand elles s’engagent sur ce chemin. Il y a souci d’accomplir le bien, surtout pas son contraire.

 Nathalie Moulin

Que diriez-vous de votre parcours sur la voie du Reiki ?

 Chinta Barbara Strübin

Le Reiki m’accompagne maintenant depuis 20 ans. Ce que j’apprécie particulièrement dans cette méthode, c’est qu’elle tient la route. C’est mêler intimement la réalité matérielle et la dimension spirituelle. Et c’est précisément ce que j’apprécie dans le Reiki. étymologiquement : Rei signifie Dimension spirituelle et Ki – Chi Energie de vie incarnée.  Tout ce cheminement m’a aidée à comprendre cela pour moi, à le réaliser de plus en plus et de mieux en mieux. Je suis encore en chemin sur cette réalisation en parfait équilibre entre là et là-bas.

 Nathalie Moulin

Quel message symbolise le plus pour vous votre enseignement ?

 Chinta Barbara Strübin

Que tout le monde réfléchisse à ce que Mikao Usui nous enseigne en rapport à tout ce qui existe. Que tout, au fond, est habité par la même énergie, par la même attention, par la même force, le même amour ! Donc ça va bien au-delà du Reiki, finalement, parce que c’est quelque chose qu’on peut faire qu’on soit initié au Reiki ou pas, qu’on pratique ou pas. Juste réaliser cela,  c’est ce que je souhaite vraiment.

 Nathalie Moulin

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le Centre Keola dont vous êtes responsable ?

 Chinta Barbara Strübin

Le Centre Keola, situé à Grandvaux, en Suisse, est l’héritier du Centre Reiki fondé en 1989. On nous connaissait sous le nom Centre Reiki de Romainmoutier, en Suisse.  Grâce à mon livre, "Reiki, force universelle de vie" qui a été le premier édité en langue française en 1989, on a été invités, mon mari Visajarna Gaensslen et moi-même, dans beaucoup de villes de France pour animer des stages car il n’y avait pas encore de maîtres Reiki sur place. ça été une grande aventure pour nous entre 1990 et 1994 car nous avons continuellement animé des stages à Strasbourg, à Angers, à Lyon, et également en Afrique, en Belgique, etc.

Cette période a été extrêmement intense et merveilleuse, et à ce moment-là, je me suis ouverte à d’autres choses, comme le Aurasom qui est un travail avec les couleurs. Ensuite, il a fallu trouver un autre nom pour le Centre Reiki. Et justement nous revenions de Hawaï où nous avions reçu une initiation chamanique de la part d’une femme Karuna. Je dois dire que j’ai trouvé chez cette femme des choses très proches du Shintoïsme Japonais car il semble que les îles Hawaïennes et les îles japonaises soient des survivantes de la Lémurie, ce continent qui a sombré. La culture Hawaïenne et la culture Japonaise se ressemblent au niveau chamanique depuis très longtemps. Cette femme Karuna nous a donc baptisés, mon mari et moi, nous donnant des noms Hawaïens. Le nom qu’elle m’a donné c’est Keola laolani, et à mon mari c’est Keola Maoloa Okalani. Vous voyez que nos deux noms commencent par les mêmes syllabes Keola. En Hawaïen, Keola signifie "Force Universelle de Vie", "Energie Ki", "Source de Vie". Voilà pourquoi le Centre Keola est demeuré le même en lui attribuant après quelques années d’autres outils hormis le Reiki. Mon mari, par exemple, anime un atelier de Constellations Familiales, qui propose une autre façon de reconnecter sa Source, de faire la Paix. C’est un autre travail merveilleux.

 Nathalie Moulin

J’ai vu sur votre site Internet que vous enseigniez suivant la voie de la Gakkaï. Quelle est la différence ou la complémentarité entre le Reiki Usui et cette autre méthode ?

 Chinta Barbara Strübin

En 1987 – 1989, le Reiki reçu en France, en Suisse, en Allemagne, était celui qui avait cours également aux états-Unis, par l’Alliance Reiki par (Hawaïo) Takata. Ce n’est que plus tard, grâces aux ouvrages de Franck Arjava Petter et aux informations venues du Japon, qu’on a réalisé certaines choses. Disons que dans la lignée occidentale qui passe par Takata et Furomoto, on est vraiment restés à l’Essence du Reiki, car la transmission pure et belle n’en a pas été dénaturée. Simplement, je dirai que le passage du Japon au états-Unis, un pays tout de même chrétien et culturellement très différent, a engendré un abandon de l’aspect méditatif de l’héritage Bouddhiste. En effet je suppose qu’il a dû être plus facile d’introduire là-bas un Reiki dépouillé de notions Bouddhistes à ces moments-là ! Takata l’a fait dans les années 1940 durant la deuxième guerre mondiale, à la période où le Japon était l’ennemi total des états-Unis ! Aussi, on peut comprendre que certaines connaissances aient été un peu laissées de côté. Mon sentiment à ce sujet a toujours été inchangé. Pour ma part, la dimension méditative et un certain travail de préparation du corps physique telle que la respiration, les exercices de Qi-qong, (préparation physique par la respiration et les mouvements), est importante dans le Reiki. C’est confirmé au travers du message de Franck Arjava Petter, celui d’Hiroschi Doï, et d’autres maîtres Reiki qui ont pu entrer en contact avec la Gakkaï, une association Japonaise ayant toujours refusé de s’ouvrir à l’Occident. Cette association a été fondée par Mikao Usui lui-même, et comptaient parmi ses membres jusqu’à il y a trois ans, des membres qui avaient connu Mikao Usui, appris avec lui.  Je trouve ce dernier point extrêmement important ! Ainsi, cela explique la raison pour laquelle j’ai tenu à recevoir aussi la transmission de la Gakkaï. Grâce aux  informations claires quant aux questionnements qu’on peut avoir concernant le Reiki, en rapport à la manière dont il devrait se pratiquer. Cette méthode bénéficie de qualités historiques et ces réponses sont probablement susceptibles de nous apaiser par rapport à toutes les interrogations qui subsistent encore à ce sujet. Les bases qui en résultent permettent de nous donner l’aperçu du legs de Mikao Usui, même si ce qu’il s’est réellement passé de son temps, on ne le saura jamais. On retrouve dans ces bases des connaissances qui, historiquement, s’avèrent tout de même tangibles. A partir de là, on peut dire "ceci est une innovation", "une nouvelle création". Je pense qu’il est intéressant de l’adapter à notre société parce que 100 ans plus tard, le langage a changé, les habitudes culturelles également, mais, néanmoins, l’Essence du Reiki demeure la même ! L’Essence de Conscience, de Vie, d’Amour, demeure identique.

5